Accueil > Lexique SEO > Passage ranking

Passage ranking : comprendre son fonctionnement pour optimiser son SEO

Image illustrant l'algorithme Passage ranking analysant un livre morceau par morceau.
Avec son algorithme Passage ranking, Google est capable d'analyser une page web morceau par morceau et de mettre en lumière un extrait s'il le juge pertinent.
Portrait de l'auteur de l'article, Julien Gourdon

Article écrit par Julien Gourdon
ancien journaliste et consultant SEO depuis 2015



Publié le :
Dernière modification :
⏱ Environ 8 minutes


Mais quel est donc cet algorithme au nom nystérieux de Google Passage ranking ? Dois-je modifier toute ma stratégie de contenu pour répondre à ses exigences ? Etant donné qu'il repère des morceaux de texte dans un contenu, dois-je publier désormais que des articles courts et ultra ciblés ? Ou au contraire que des articles longs et détaillés ? Dans cet article, je me propose de vous détailler le fonctionnement de l'algorithme Passages et de vous conseiller sur les meilleures pratiques à adopter pour en tirer parti.

Passage ranking Passage Indexing ou Passages, c'est quoi ?

Le Passage ranking, également connu sous le nom de Passage Indexing ou simplement Passages, est une mise à jour algorithmique déployée par Google en février 2021 visant à optimiser la façon dont le moteur de recherche comprend et valorise des sections spécifiques au sein d'une page web. Concrètement, avec Passage ranking, même les passages individuels d'un contenu long et complexe ont la possibilité de se classer pour des requêtes spécifiques, améliorant ainsi la visibilité des informations utiles qui auraient sinon pu rester non découvertes par les algorithmes de recherche.

Cette mise à jour de l'algorithme de classement de Google a été déployée en réponse aux besoins des utilisateurs qui cherchent des réponses précises à des questions précises. Le nom "Passage ranking" ou "Passage Indexing" fait directement allusion à cette capacité de l'algorithme à indexer et classer de manière indépendante des "passages" spécifiques d'une page, qui se démarquent par leur pertinence, mais qui sont annexes à la thématique principale de la page.

Concernant les algorithmes impliqués, il est plus que probable que Passage ranking fonctionne de concert avec l'algorithme BERT (Bidirectional Encoder Representations from Transformers), qui permet à Google de mieux saisir le contexte des mots dans les recherches des utilisateurs, en les scannant de gauche à droite, puis de droite à gauche. Tandis que BERT, qui s'appuie sur l'architecture des Transformers pour mettre l'attention sur les termes les plus importants d'une recherche afin d'en saisir les nuances et d'identifier l'intention derrière les requêtes des utilisateurs, Passage ranking s'appuie certainement sur la même technologie pour pour scanner un contenu morceau par morceau afin d'isoler et valoriser des passages spécifiques.

Comment google sélectionne-t-il les passages pertinents ?

L'algorithme de Google effectue une analyse sémantique approfondie de chaque morceau (dont la longueur n'est pas connue me semble-t-il, mais dont j'imagine qu'elle doit correspondre à 250 ou 300 caractères) du contenu des pages web grâce à des techniques de machine learning. Il ne se contente pas de chercher des mots-clés mais comprend le texte de façon holistique. Par exemple, si une page traite des habitudes alimentaires des chats, l'algorithme est capable de discerner quels passages parlent précisément de l'alimentation bio, de la nutrition équilibrée ou des aliments à éviter pour ces animaux.

Pour identifier les différents sujets et sous-thèmes abordés dans une page, Google utilise des modèles de compréhension du langage avancés qui segmentent le contenu en entités distinctes. Ainsi, chaque paragraphe ou section est examinée pour déterminer sa contribution au sujet global de la page. Cela permet de cartographier les informations d'une manière qui reflète la variété et la richesse des sujets traités.

Google sélectionne ensuite le passage le plus pertinent en fonction de l'intention de recherche de l'utilisateur. L'intention de recherche en SEO peut se traduire par l'ensemble des besoins que cherche à combler un internaute lorsqu'il tape une requête sur un moteur de recherche. Ce passage est celui qui répond le mieux à la question posée, à une demande d'information spécifique ou qui offre une solution à un problème en particulier. L'objectif est de fournir une réponse concrète et directe (sans blabla, sans phrase à rallonge, sans mots inutiles qui ne sont là que pour faire du remplissage et atteindre le nombre de mots minimales indiqué dans un brief éditorial par exemple 😉), améliorant l'expérience utilisateur sur la page de résultats et la satisfaction face à la recherche effectuée.

Quel impact le passage ranking a-t-il sur le référencement ?

Grâce à la mise à jour de Passages par Google, les contenus longs et exhaustifs ont désormais une meilleure opportunité de se positionner favorablement sur les moteurs de recherche. Ceci est particulièrement bénéfique pour des pages riches en informations qui, avant cette mise à jour, pouvaient être noyées dans la masse et ne pas remonter dans les pages de résultats des moteurs pour des requêtes spécifiques.

De même, en théorie, le passage ranking offre une "seconde chance" aux pages web mal structurées ou celles intégrant des sujets divers et variés. Autrement dit, même si la construction globale d’une page n'est pas optimale, des morceaux de texte très pertinents peuvent être identifiés et mis en avant par l’algorithme de Google, gagnant en visibilité pour des requêtes ciblées et très spécifiques. Ce phénomène est une aubaine pour les contenus de qualité qui n'avaient pas été valorisés à leur juste mesure en raison de défauts structurels. A noter cependant, et nous y reviendrons dans la dernière section de cet article, qu'il n'est absolument pas conseillé des contenus fouillis et mal structurés. Il faut, au contraire, organiser son contenu de la manière la plus claire possible, afin de faciliter le travail de compréhension par les robots.

Par ailleurs, le passage ranking élargit les horizons pour les requêtes de longue traîne. Il permet à des passages précis, couvrant des niches ou des questions pointues, de se positionner pour des intentions de recherche spécifiques, offrant aux utilisateurs des réponses extrêmement adaptées à leurs besoins. En conséquence, les pages qui abordent en profondeur une multitude d'aspects liés à un thème peuvent désormais être valorisées sur une plus grande variété de recherches.

Quelles bonnes pratiques adopter pour optimiser ses contenus ?

Ajuster votre stratégie de contenu pour répondre aux exigences de Passage indexing peut être judicieux, mais pas nécessairement de façon radicale. Il s'agit plutôt de continuer à intégrer des bonnes pratiques qui s'appuient sur les recommandations déjà prônées par Google : produire du contenu de qualité, informatif, apportant une valeur ajoutée et bien structuré. Voici des astuces concrètes pour vous aligner avec les attentes de cet algorithme.

Créer du contenu complet et approfondi sur un sujet donné

Le contenu doit être riche en informations et couvrir le sujet de manière exhaustive. Il est primordial de construire un contenu qui non seulement engage le lecteur mais offre également une valeur ajoutée en termes de connaissances. Intégrez des données vérifiables, des références fiables (ne pas hésiter à insérer dans votre contenu un lien externe vers une page qui fait autorité dans le domaine que vous traitez afin d'appuyer la véracité de vos propos) et des exemples concrets pour renforcer la crédibilité de votre message.

Structurer ses pages avec des titres et sous-titres pertinents

Une structure claire via l'utilisation de titres H1 et de sous-titre H2, H3 guide les lecteurs et les moteurs de recherche à travers votre contenu. Assurez-vous que vos titres reflètent fidèlement le contenu des sections qu'ils introduisent et qu'ils utilisent des mots clés pertinents pour la thématique traitée.

Rédiger des paragraphes distincts pour chaque idée importante

Chaque paragraphe doit être consacré à une seule idée principale. Cette méthode améliore la lisibilité et permet à l'algorithme de Google de mieux identifier les passages pertinents. Assurez-vous par ailleurs que vos transitions entre les paragraphes soient fluides pour maintenir l'engagement du lecteur tout au long de la lecture.

Utiliser un vocabulaire riche et varié en lien avec la thématique

Enrichissez vos textes avec un vocabulaire spécifique à votre sujet. Un champ lexical varié renforce la pertinence sémantique de votre contenu et peut augmenter les chances d'être sélectionné par l'algorithme pour des recherches liées à votre domaine. Utilisez cependant des synonymes et des termes connexes sans excès, pour éviter le sur-optimisation.

Aller droit au but

Utilisez des phrases courtes. Cela améliorera votre score de visibilité. Plus vos phrases sont longues, plus vous perdez le lecteur (surtout sur internet) et les robots. Gardez en tête que l'algorithme Passages analyse votre contenu (petit) morceau par (petit) morceau. Ne tournez donc pas autour du pot. Il n'y a pas plus contre-productif pour votre visibilité en ligne (à la fois sur les pages de résultats de Google, mais également pour les lecteurs ou les robots d'indexation) que de rédiger des phrases interminables et vides de sens (un peu comme cette phrase que vous êtes en train de lire 🙄), qui sont juste là pour faire jolie mais qui n'apportent rien au propos que vous tenez. Au contraire, soyez clair, net et précis !

Poser et répondre aux questions que se posent les internautes

Anticiper les questions des utilisateurs et y répondre directement dans le contenu est une stratégie gagnante. Cela prouve à Google que votre page est non seulement informative mais qu'elle est également utile et répond à de réels besoins. N'hésitez pas à utiliser des FAQ à la fin de votre article pour insérer les questions que se posent les internautes et les réponses précises que vous y apportez.

En respectant ces directives, l'optimisation de vos contenus pour le Passage ranking ne doit pas être un problème. Il est fondamental de se concentrer sur la valeur que votre contenu apporte aux utilisateurs. En fin de compte, c'est l'utilité, la clarté, la précision et la qualité de l'information qui sont récompensées dans les SERP.

Débat autour du Passage ranking : faut-il désormais privilégier les contenus longs au détriment des pages ciblées ?

L'introduction du Passage ranking par Google a déclenché de nombreuses discussions parmi les professionnels du SEO et les créateurs de contenu. Certains pensent que la tendance devrait être de produire des articles plus longs et exhaustifs, anticipant ainsi sur la capacité de cet algorithme à extraire des passages spécifiques. Mais privilégier systématiquement les contenus denses au détriment de pages ciblées sur des sujets précis ne me semble pas être une stratégie judicieuse.

Non, il reste important d'avoir des pages dédiées à chaque sujet

Il est essentiel de maintenir un équilibre entre les contenus longs et les pages ciblées. Une page dédiée à un thème spécifique, riche en informations pertinentes, reste primordiale pour se positionner efficacement sur des requêtes spécifiques. Avoir un contenu ciblé peut non seulement améliorer le classement pour des termes précis mais aussi fournir à l'utilisateur une expérience directe et sans détours lorsqu'il recherche une information spécifique.

Les pages ciblées ont plus de chances de se positionner sur leur requête principale

Les pages spécifiquement dédiées à une thématique précise conservent un avantage compétitif pour leurs mots-clés principaux. Elles sont souvent optimisées pour convertir les visiteurs en fonction d'une intention d'achat ou d'une recherche d'information bien définie. De plus, les signaux de qualité SEO, comme un temps de chargement rapide et une expérience utilisateur optimale, favorisent également le référencement de ces pages.

Les pages trop riches en contenu peuvent rebuter le lecteur

En tant que lecteur, si je clique sur une page et que je tombe sur un énorme pavé de contenus, cela peut me rebuter. Pas vous ? Surtout si le contenu est mal structuré. Sachant en plus de cela que les signaux utilisateurs sont pris en compte par Google via son algorithme Navboost, autant donner envie à l'internaute de lire votre contenu en entier et de le faire naviguer entre les pages de votre site. Donc, pour les développements spécifiques à votre sujet principal, je vous conseille de privilégier la création d'une nouvelle page. Ce sera l'occasion de mailler ces pages entre elles et de leur donner de la force mutuelle, jusqu'à, pourquoi pas, créer un véritable cocon sémantique.

L'idéal est d'avoir un mélange de pages ciblées et de contenus longs et complets

L'approche la plus stratégique pour les créateurs de contenu est de disposer d'une combinaison bien pensée de pages ciblées et de contenus longs. Les contenus détaillés augmentent les chances d'indexation sur une grande variété de requêtes, y compris des requêtes de longue traîne, tandis que les pages plus ciblées peuvent capter un trafic qualifié avec des intentions d'interaction bien définies. L'objectif est de concevoir une stratégie de contenu qui maximise à la fois l'expérience utilisateur et les performances SEO.


Cette définition vous a plu ? Découvrez d'autres termes en lien avec les algorithmes de Google en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Algorithme Google Caffeine Filtre Google des contenus utiles Les 3 piliers du SEO Pagerank thématique Rankbrain

Catégorie(s) :

Automatisez la création de vos contenus web parfaitement optimisés SEO avec Help Content

Récupérez le contenu principal des URLs qui se positionnent en Page 1 de Google sur votre requête cible, enrichissez les connaissances de l'API GPT-4 grâce à ces contenus et obtenez de longs articles de blog parfaitement optimisés SEO pour améliorer la visibilité de votre site web sur les moteurs de recherche

J'automatise mes contenus